Bienvenue sur aikidolandes.fr

L’aïkido discipline martiale est né d’une synthèse entre des techniques de combat et une réflexion métaphysique de son fondateur sur le sens d’une pratique tournée vers le respect de la vie. La pratique physique sur laquelle s’appuie cet art martial contribue à unifier le corps et l’esprit.
Ce site a pour vocation de préciser certains éléments propres à l’Aïkido et permettre à chacun des pistes de réflexion et de recherche. Il invite les pratiquants à faire part de leurs interrogations et réflexions propres; les échanges à travers les réponses qui seront apportées pourront, si les sujets concernent la majeure partie des pratiquants, être rendues publiques.
En dehors des informations sur la vie fédérale et sur la section Stade Montois Aïkido le lecteur trouvera avec « Shin » des articles de réflexion, « Waza » des conseils techniques et « So-Zen » des contes reflétant la philosophie de l’art martial. Le pratiquant souhaitant participer aux réflexions posées dans « Mundo », rubrique réservée aux « membres », pourra le faire sur inscription auprès du Webmaster.

« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme… » François Rabelais

Pour en savoir plus sur l'Aïkido C'est par ici


Dernières aikinews

Activités de juin et juillet

Après la journée du Moun Ride 2015 qui a été un  grand moment  et à laquelle la section a participé, les activités se poursuivent selon le planning suivant:
Mercredi 03 -10 et 17 : passages de grades
Samedi 06 et dimanche 07 : examens de grades 1° et 2°  dan à Cestas
Dimanche 14 : examens de grades 3°dan à Cestas
Mercredi 24 : soirée de clôture de la saison sportive
Dimanche 28 : sortie familliale "Canoë-Kayak" à Mexico
Samedi 04 juillet : démonstration d'Aïkido et de Naginata à Dompierre (Nord)
Dimanche 26 juillet au 02 Août : stage au Portugal à Penela

 
vie du club aikidolandes
3 Juin 2015


Soirée japon

La soirée "Japon" se déroulera le mercredi 25 mars à partir de 18h30.
Les déguisements doivent  impérativement se rapporter au Japon.
La soirée se poursuivra autour d'un dîner en liaison avec le pays du Soleil Levant.
Précisions à venir.
 
vie du club aikidolandes
10 Fev 2015


Kagami Biraki

La section célébrera le traditionnel kagami Biraki, le mercredi 28 janvier 2015 au dojo, maison des Associations Camille Pédarré
Le cours "enfant" sera maintenu de 17h à 18h. Les démonstrations prévues à cette occasion par les membres de la section se dérouleront de 18h30 à 19h30. La soirée se poursuivra dans la salle de réunion de l'Omnisports, place Pancaut, à 20h par un dîner japonais.Inscriptions auprès de Marie-Dominique avant le 21 janvier-Participation : 15 € réglement à la réservation. La section prend à sa charge le verre de l'amitié.Le second numéro de la revue interne AïkinoKokoro paraîtra ce jour là.

vie du club aikidolandes
9 Jan 2015



1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

Shin ( Reflexion, esprit ) - Voir les articles Shin précédents

Omote Ura
Vous êtes assis devant une tasse de thé, un excellent thé vert japonais. Des volutes parfumées dans lesquelles vous plongez le regard vous invitent naturellement à la réflexion….
Plongeant le regard au fond de la tasse vous devinez un kanji (caractère chinois) : c’est omote.
Le dessous de la tasse porte une autre inscription, mais pour la lire sans tarder, pas question de renverser le précieux liquide, il conviendra de soulever prudemment l’objet et de pencher suffisamment la tête pour découvrir un caractère composé de treize traits : Ura
Il n’y a pas d’Omote sans Ura, il n’y a pas d’Envers sans Endroit, il n’y a pas d’Intérieur sans Extérieur. Omote et Ura ne doivent pas être appréciés comme de simples descriptifs, ils traduisent des concepts liés aux modes de perception des japonais. Si la façade de la maison directement accessible au regard reste dans le champ de Omote, l’intérieur plus sombre que l’on ne pourra investir qu’après avoir passé le seuil, c’est le versant Ura. Ce domaine caché aux regards étrangers n’est pas un simple lieu, c’est aussi un espace  de vie, c’est ici que les joies et les peines peuvent librement s’exprimer. Au dehors, les murs décorés et le jardin fleuri donneront une autre image…..Omote peut être le masque de Ura !
Pour accéder à la face cachée de la tasse (chawan no ura) il était impératif de choisir une voie détournée tout en restant vigilant (ne pas renverser le liquide). Il convenait de trouver le moyen de passer derrière pour accomplir la tâche souhaitée. Cette image peut être transposée dans la pratique de l’Aïkido et une technique dite Ura portera la marque d’un travail sur les arrières de Aïté, par exemple dans la manière de rompre les appuis de ce dernier. D’une manière générale on se contentera de ce point de vue et, ce faisant, une large gamme de travail pourra être mise en œuvre. Adopter une position facile à décrire sera d’un point de vue pédagogique, essentiel. Néanmoins se limiter à ce seul angle de vue contribue à appauvrir considérablement l’idée de Ura (et donc celle de Omote) : la dimension culturelle ne peut être abandonnée aussi facilement. En effet, à travers les concepts c’est à une vision globale de la pratique que nous sommes conviés. Une simple garde ne réunit-elle pas chez celui qui la tient les deux éléments Omote et Ura ? L’extérieur le corps, laisse-t-il transparaître les états d’âme, le doit-il ? Une esquive, peut-elle, dans l’esprit de son exécution, être qualifiée de Omote ou bien de Ura ? Tout le champ des Arts martiaux traditionnels japonais reste imprégné de ces deux éléments indissociables et implicites.
Il convient me  semble-t-il de bien comprendre que toute attitude, toute dynamique, relève de deux aspects Omote et Ura. Leur lisibilité dans l’exécution technique dépendra essentiellement de l’existence de repères clairs. Autant dire que ces repères mériteraient, si cela est possible, d’être définis de manière non équivoque. Afin de donner quelque substance à ces derniers propos il n’est pas inutile de méditer sur les deux définitions suivantes, citées à titre d’exemple et dans leur version originale :
                            « Omote : -the front- thus, a class of movements in Aïkido in which Nage moves in front of Uke. Does not necessarily imply Irimi, as Omote describes the relative location of Nage to Uke whereas Irimi describes the manner of movement used”
                             "Omote : - de face – en fait, une classe de mouvements en Aïkido dans lequel Nage (Tori) se déplace devant Uke. Cela n’implique pas  Irimi. En effet, Omote ne fait que préciser les positions relatives de Nage et Uke, alors que Irimi décrit plutôt l’essence du mouvement.
                             "Omote : Front . Used in contrast to Ura  or  rear techniques and normally refers to movements where the defender executes an entering movement when commencing a technique. Omote an Ura are basically synonymous with the words IRIMI and TENKAN and became part of the nomenclature popularized in the 1950s by Koichi TOHEI"
                             "Omote: de face. Utilisé par opposition à Ura ou techniques arrière et se réfère normalement à des mouvements où le défenseur effectue un mouvement entrant lorsqu'il commence la technique. Omote et Ura sont de fait synonymes avec les mots IRIMI et TENKAN  et devinrent une partie de la nomenclature popularisée dans les années 1950 par Koichi Tohei"
                                                                                                                 Didier Caplane

Waza ( techniques ) - Voir les articles Waza précédents

Coeur et activité sportive

Les dix règles d’Or  sont les recommandations édictées par le Club des Cardiologues du Sport


1/ je respecte toujours un échauffement et une récupération de dix minutes lors de mes activités sportives

2/ je bois trois à quatre gorgées d’eau toutes les trente minutes d’exercice, à l’entraînement comme en compétition

3/ J’évite les activités intenses par des températures extérieures inférieures à -5°C, ou supérieures à 30°C.

4/ Je ne fume jamais une heure avant ni deux heures après une pratique sportive

5/ Je ne prends pas de douche dans les quinze minutes qui suivent l’effort

6/ Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les huit jours qui suivent une épisode grippal (fièvre + courbatures)

7/ Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j’ai plus de trente cinq ans pour les hommes, et plus de quarante cinq ans pour les femmes

8/ Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant après l’effort (*)

9/ je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l’effort ou juste après l’effort  (*)

10/ Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort 
(*)

(*) quelque soit mon âge, mes niveaux d’entraînement et de performance, ou les résultats d’un précédent bilan cardiologique.

Photos (ci-dessous) &, pour les vidéos, cliquez ici

Forum des Associations-Nahuques Septembre 2012 :
photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1
Festivité d'octobre 2012 :
photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1
Stage "Jeunes" Hagetmau :
photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1
Soirée festive et AG :
photo1photo1photo1photo1photo1photo1
Forum des Associations 2013 :
photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1
Stage-Prouveze-Billere Oct 2013 :
photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1photo1


Pensée du mois