Consultation de texte

  •  L'âne au  fond du puits

    Dans une région un peu isolée vivait un paysan dont la seule ressource était la culture. Il possédait un âne qui lui rendait de grands services  car il lui permettait d'aller au village de temps en temps. Cet âne était en liberté autour de sa maison bordée par une esplanade sur laquelle se trouvait un puits.
    Un jour, l'âne du fermier   tomba dans le puits.
    L'animal gémissait  pitoyablement et le fermier se  demandait quoi faire. N'ayant aucun moyen de le remonter et ne voulant pas le faire souffrir  plus longtemps, il décida finalement, puisque le puits était condamné  à disparaître, de le combler avec l'âne. C'était pour lui la meilleure solution, car  en plus, l'animal était vieux et ne pouvait plus porter de charges trop lourdes.
    Il appela ses voisins à venir l'aider.
    Tous sont venus et avec une pelle, ont commencé à enterrer l'âne dans le  puits.
    Au début, l'âne a réalisé ce qui se  produisait et se  mit à crier terriblement.  
    Puis  à la stupéfaction de chacun, il s'est  tu. Quelques pelletées plus tard, le  fermier a finalement regardé dans le fond du  puits et a été étonné de ce qu'il a vu.
    A chaque pelletée de terre qui tombait sur lui, l'âne faisait quelque chose de stupéfiant. Il se secouait pour enlever la terre de son dos et montait dessus. Cela tout le temps que les voisins continuaient à pelleter et envoyer la terre.
     Peu à peu le monticule de terre augmentait jusqu'au moment où, à la grande stupéfaction générale, la tête puis l'âne tout entier sortit du puits.
     Les voisins s'arrétèrent alors pour voir l'âne quitter le puits et se mette à trotter pour la  plus grande joie du paysan.   
     
      La vie va  essayer de t'engloutir de toutes sortes  de manières.
      Le secret pour se sortir des difficultés est de  se secouer pour avancer. Il ne faut jamais  abandonner!
      Chacun  de tes ennuis est une pierre qui permet de  progresser.
      Nous pouvons sortir des puits les plus  profonds en n'arrêtant jamais de garder le moral. Pour cela: 
             1. Libère ton cœur de la haine.
             2. Libère ton esprit  des inquiétudes.
             3. Vis simplement.
             4. Donne  plus.
             5. Attends moins.
      Donc ne t'écoute pas, secoue-toi quand il le faut  et fonce en gardant en mémoire ces cinq règles simples qu'il ne faut jamais oublier,
      surtout dans les moments  les plus sombres.



Pensée du mois